Mars cache des colonnes de glace de plus de 90 mètres d'épaisseur

Dans un dernier sondage mené sur Mars, un groupe de scientifiques a scanné les gigantesques dépôts de glace situés sous la surface de Mars. L'analyse a apporté des résultats aussi inattendus que surprenants.


Les énormes calottes glaciaires ont seulement trois pieds de profondeur (ou un mètre), mais peuvent avoir plus de 300 pieds d'épaisseur, ou 90 mètres ; et ils couvrent un tiers de la surface de la planète.

Les explorateurs espèrent que ces dépôts de glace pourront un jour fournir de l'eau aux futurs explorateurs. Après tout, comme l'indique l'étude, la glace existante est abondante.

En utilisant le vaisseau spatial Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA, une équipe dirigée par Colin Dundas à l'US Geological Survey à Flagstaff, en Arizona, a analysé la surface de la planète rouge. Les résultats ont été publiés ce jeudi dans la revue Science.


Tout en observant les pentes abruptes, qu'ils appellent « escarpements », les chercheurs ont réussi à identifier de grandes quantités de glace qui ont été déterrées en raison de l'érosion du sol. Bien que la présence de glace sous la surface ait déjà été prédite dans d'autres études, maintenant l'analyse de sa structure verticale a révélé des informations sur l'épaisseur, sa stratification et sa pureté. C'est-à-dire, Mars a sous sa surface de gigantesques colonnes de glace d'une grande épaisseur, et qui mesurent plus de 90 mètres.


Les images cartographiées par les chercheurs montrent des falaises de glace abruptes, qui pourraient sans aucun doute apporter un éclairage nouveau sur le temps de Mars. Selon les auteurs, « les fractures et les pentes raides indiquent que la glace est cohésive et forte. La présence de bandes et de variations de couleur suggère des couches, éventuellement déposées avec des changements dans la proportion de glace et de poussière dans des conditions climatiques variables. Les dépôts de glace provenaient probablement de chutes de neige, et maintenant ils ont été compactés en glace massive, fracturée et stratifiée. "


Malgré les grandes quantités, la glace pourrait être relativement nouvelle. Cela est dû au manque de cratères à la surface de Mars. Les chercheurs croient que la glace recule lentement, car ils ont découvert que de gros morceaux de roches sont tombés de la glace.

Bien que les analyses aient donné une estimation de la longueur, les chercheurs étaient conscients que la glace de subsurface pourrait être encore plus étendue que les résultats le montrent, car on pouvait les trouver même dans des sols plus profonds.
Les chercheurs espèrent que ces blocs de glace gigantesques deviendront un jour la source d'eau dont ils auront besoin pour leur séjour sur la planète rouge. Un jour, cette glace souterraine pourrait remonter à la surface et devenir des lacs et des sources d'eau, ce qui pourrait provoquer une nouvelle vie à sa surface.

Articles les plus consultés